La réalité virtuelle au service de villes intelligentes et durables

La réalité virtuelle et augmentée s’est écrasée sur l’industrie immobilière au cours des deux dernières années, devenant une force perturbatrice dans les ventes résidentielles et laissant beaucoup de gens se demander, et maintenant ?

Jean-François Charpenet s’est penché sur les voies intéressantes par lesquelles la réalité virtuelle sera utilisée dans l’urbanisme de demain.

L’utilisation accrue de la réalité virtuelle

Connue pour son succès dans le monde du jeu, la réalité virtuelle (RV) est de plus en plus utilisée pour redynamiser diverses industries comme l’aérospatiale, la santé, l’éducation et maintenant l’urbanisme. À mesure que la population continue d’augmenter, ce qui exerce une pression accrue sur nos services publics, les villes deviennent plus intelligentes et plus compliquées. VR sert de chevalier en armure brillante aux urbanistes pour les aider à visualiser les projets potentiels et leurs impacts sur les infrastructures et l’environnement.

Le succès de PropTech

« Plus important encore, il y a beaucoup d’argent qui est investi dans l’industrie pour développer et innover « , dit Jean-François Charpenet. Le marché plus vaste de la réalité augmentée/réalité virtuelle devrait atteindre une valeur de plus de 100 milliards de dollars d’ici la fin de 2020. PropTech étant appelé à devenir un secteur clé de croissance dans les années à venir, la collaboration entre ces marchés est inévitable.

Mais dans quelle mesure la RV peut-elle avoir un impact réel ? Verrons-nous des salles d’avocats, de consultants et d’inspecteurs en planification se doter de casques d’écoute dans un avenir rapproché ? Les techniques de visualisation sont utilisées depuis longtemps pour éclairer le processus de conception et améliorer le niveau de communication entre les utilisateurs finaux (c’est-à-dire le public) et les décideurs (c’est-à-dire les responsables politiques et les autorités de planification).

Visualisation de grandes données

Lors de la conception de villes intelligentes et durables, la quantité de données qui doivent être collectées et traitées peut être écrasante.

Soudain, les urbanistes sont confrontés à un nombre beaucoup plus important de facteurs qui doivent être intégrés dans tout plan directeur d’aménagement urbain à l’avenir. Il y a un grand nombre de professionnels impliqués dans la conception de grandes villes, des clients, des politiciens, des décideurs qui ont tous besoin de comprendre ces  » grandes données « .

Jean François Charpenet dit qu’à l’heure actuelle, ces grosses données sont conçues en 2D, et donc la discussion autour de cela se déroule en 2D. Les cartes sur papier, les codes de couleur et les longues descriptions jouent tous leur rôle, tout comme le jargon de l’industrie qui, inévitablement, embrouille le profane. Il peut être complètement inaccessible. Parfois, la modélisation 3D peut jouer son rôle, mais il s’agit là d’une fonction secondaire, à côté des conceptions descendantes. Les intervenants non techniques ont besoin de beaucoup d' » imagination  » pour vraiment comprendre ce qui est proposé et on peut se demander si les planificateurs eux-mêmes comprennent parfois ce qui est proposé.

Les avantages de la réalité virtuelle

Les plans directeurs des villes sont essentiellement de nature visuelle, de sorte que la RV peut être utilisée pour surmonter efficacement cet obstacle, ce qui permet de mieux comprendre comment la plus petite image s’intègre dans la plus grande, et de produire des commentaires et des conceptions plus complexes. Il forme un pont de communication entre la technique et la réalité, et jouera inévitablement un rôle plus important à mesure que la technologie s’améliorera.

Inévitablement, à mesure que les villes se compliquent, l’ensemble de la communauté devra s’impliquer davantage dans les processus stratégiques et de gestion l’urbanisme, en surmontant les conflits et en harmonisant les points de vue entre les différents d’acteurs. La réalité virtuelle crée des environnements dans lesquels il est possible d’interagir directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *