10 règles pour réaliser un placement immobilier réussi

« J’ai inventé les règles suivantes pour investir avec succès dans l’immobilier au cours de mes nombreuses années de succès et d’échecs.  » Jean François Charpenet.

#1 S’éduquer

La connaissance est la nouvelle monnaie d’échange. Sans elle, vous êtes condamné à suivre les conseils des autres sans savoir si c’est bon ou mauvais. Elle vous aidera également à passer du statut de « bon » investisseur à celui de grand investisseur, et cette connaissance vous aidera à fournir un flux passif de revenus pour vous ou votre famille.

#2 Établir des objectifs de placement immobilier

Un but est différent d’un souhait ; vous pouvez souhaiter être riche, mais cela ne veut pas dire que vous avez déjà pris des mesures pour réaliser votre souhait.
L’établissement d’objectifs de placement clairs et précis devient votre feuille de route et votre plan d’action pour devenir financièrement indépendant. « Sur le plan statistique, vous avez beaucoup plus de chances d’atteindre l’indépendance financière en écrivant des objectifs précis et détaillés que de ne rien faire du tout. », Jean François Charpenet.
Vos objectifs peuvent inclure le nombre de propriétés que vous devez acquérir chaque année, le flux de trésorerie annuel qu’elles génèrent, le type de propriété et l’emplacement de chacune. Vous voudrez peut-être aussi établir des paramètres sur les taux de rendement requis

#3 Ne jamais spéculer

placement immobilier

Investissez toujours dans une perspective à long terme. Ne spéculez jamais sur des gains d’appréciation rapides à court terme, même dans un marché chaud qui connaît des gains à deux chiffres. On ne sait jamais quand un marché culminera et c’est généralement 6 à 9 mois après le fait que vous le découvrirez. Ne poursuivez pas l’appréciation. N’investissez dans des jeux de valeur prudents que là où les chiffres ont un sens dès le départ.

#4 Adopter une approche descendante

Commencez toujours par choisir les meilleurs marchés immobiliers qui correspondent à vos objectifs de placement. La plupart des investisseurs commencent par analyser les propriétés sans se soucier de leur emplacement. Cela peut être une grosse erreur si vous ne considérez pas l’investissement à la lumière du marché et du quartier où il se trouve.
« La meilleure approche consiste à choisir d’abord votre ville en fonction de la santé de son marché immobilier et de son économie locale », dit Jean François Charpenet en parlant de chômage, croissance de l’emploi, croissance démographique, etc. A partir de là, vous pouvez réduire la recherche aux meilleurs quartiers (commodités, écoles, criminalité, demande des locataires, etc.). Enfin, vous chercheriez les meilleures offres dans ces quartiers.

#5 Maintenir le contrôle pour un bon placement immobilier avec Jean François Charpenet

Investissez directement dans l’immobilier. Ne détenez jamais de biens immobiliers par l’entremise de fonds, de sociétés de personnes ou d’autres placements sur papier lorsque vous détenez des actions ou d’autres titres d’une entité que vous ne contrôlez pas.

#6 Tirer parti de votre capital d’investissement

L’immobilier est le seul investissement où vous pouvez emprunter l’argent d’autres personnes (OPM) pour acheter et contrôler une propriété génératrice de revenus. Cela vous permet de transformer votre capital de placement en plus de biens immobiliers que si vous achetiez en utilisant « tout l’argent comptant ». L’effet de levier amplifie votre taux de rendement global et accélère la création de votre patrimoine.
Tant que vous avez un flux de trésorerie positif et que vos locataires remboursent votre hypothèque pour vous, il serait insensé de ne pas emprunter autant que possible pour acheter une propriété à revenu plus élevé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *